Tutoriel : Nommage des fichiers informatiques (SI)

 
 

Le nommage des fichiers informatiques, par exemple sur un serveur qu’il soit local ou distant, nécessite quelques connaissances de base. Exit les espaces, les caractères spéciaux et la casse afin d’éviter d’éventuels problèmes de compatibilité.

Niveau : débutant

Ne pas utiliser la casse

La casse c’est si vos caractères sont en MAJUSCULES ou en minuscules. Lorsqu’on nomme des fichiers sur un serveur (via FTP ou via la console), on va donc se tenir aux minuscules.

Certains serveurs prennent en compte la casse. Ainsi si vous nommez un fichier MaClasse.php et que vous faites un include de celle-ci, vous devrez dans votre code PHP reprendre chacune des majuscules sous peine que l’include ne trouve pas de correspondance.

Pas de caractères accentués

Les caractères accentués peuvent ne pas être prit en charge. Tout dépendra de l’accès aux fichiers et de l’encodage. Pour éviter tout problème on va se limiter aux caractères a-z et 0-9. Par exemple le C cédille « ç » ou le « ï » ne sont pas valides.

  • a-z, comprenant : a, b ,c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y et z.
  • 0-9 est une notation comprenant les chiffres : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9.

Pas d’espaces ou de ponctuation

Lorsqu’on nomme un fichier il faut se limiter aux caractères alphanumériques non accentués. Ce qui sous-entend qu’il ne faut pas placer de ponctuation. Ainsi les espaces, les virgules, les points, le slash ou le backslash, etc. Sont des caractères à éviter.

Comment séparer les mots dans ce cas là ? Il faut utiliser le tiret « – » (également appelé le tiret du 6) ou le underscore « _ » (également appelé tiret du 8). Lorsqu’on nomme un fichier qui sera accessible via une URL on privilégiera le tiret comme séparateur. L’underscore n’étant pas un séparateur valide pour Google, on parlera ici de SEO.

Exemples de nommages

  • mon-nom-de-fichier.png
  • actualite-comment-ca-se-passe-en-france.html
  • photo_de_plage.jpg

Vous voyez par ces deux exemples que les noms des fichiers sont totalement lisibles et avec ce formalisme vous n’avez aucun risque, et ce quelque soit votre serveur ou votre système d’information.

Privilégiez les noms de fichier parlant

Les gens qui consulteront l’arborescence de fichiers ne connaissent pas vos intentions à la création et n’ont pour seul indication que le nom des dossiers et des fichiers. Il faut donc être le plus descriptif possible tout en restant sur des formats cours. Ex : au lieu de « franck_durand_dossier_2015.odt » qui n’est pas parlant on préférera : « dossier_politique_nommage_20150211.odt ».

Les stopwords (de, à, des, etc.), n’ont souvent pas besoin d’être mis dans le nommage des fichiers. Ex : « dossier_jeux_argent.odt » sera préféré à « dossier_les_jeux_d_argent.odt ».

Pour ce qui est des dates on préférera le formatage anglais : YYYYMMDD (norme ISO 8601)

  • YYYY : 2015
  • MM : 01, 02, …, 12 (le mois)
  • DD : 01, 02, …, 31 (le jour)

Vous verrez qu’un fois ces principes assimilez vous ne pourrez plus vous en passer. On se trouve ainsi à nommer des fichiers Windows avec ces règles simples et très pratiques.

Nos formations PHP pour débuter

Formation PHP MySQL

Formation pour prendre en main les bonnes bases sur PHP et MySQL

  • débutant à intermédiaire
  • 4 jours
  • 1995€

Formation PHP Objet

Formation pour apprendre la POO PHP

  • Maîtrise
  • 3 jours
  • 1800€

Formation à Symfony ™

Formation pour prendre en main Symfony

  • Spécialisation PHP
  • 3 jours
  • 1700€